Passe la tempête !

La nuit dernière, une tempête d’une rare violence a traversé le Loiret.

Entre une heure et deux heures du matin, des vents tourbillonnants, d’une force impressionnante, accompagnés de foudre, ont secoué la nature. En 51 ans, je n’avais jamais vu cela !

J’étais debout et évidement dehors, avec les juments pour voir comment elles se comportaient, sous ce déluge. On avait l’impression d’être dans un mixeur déchaîné, avec des éclairs toutes les 2 secondes. Je pouvais voir comme en plein jour, tant les éclairs se succédaient vite et tout s’est encore accéléré. L’air était chaud en ce mois d’août et la luminosité jaune comme dans certains déserts, pourtant nous étions en pleine nuit et au milieu de la France ! Mon cerveau devait reconstituer les événements manquants car la luminosité était saccadée, un peu comme avec un stroboscope. Cette nuit, la dance était orchestrée par la Nature et le rythme donné par une violente tempête. La pluie était tellement forte que j’avais du mal à discerner les juments. Les arbres de 25 mètres de haut étaient secoués comme s’il s’agissait de simples brindilles. Ils étaient seulement éclairés par saccades par des spots géants qui illuminaient le ciel et apportaient le tonnerre. Puis la température a brutalement changé, et la grêle est arrivée. Sans doute 10 degrés de moins en quelques instants. La force du vent était telle que les grêlons semblaient arriver, horizontalement ! Le vent tourbillonnait. L’eau arrivait de toute part et mes bottes en caoutchouc se sont remplies d’eau, en quelques secondes ! Ni la veste d’hiver, ni les bottes n’avaient suffi, j’étais trempée jusqu’aux os, comme les juments. Elles m’ont acceuillie. Et j’étais avec elles, en plein pré, sous la tempête. Une sensation, toujours agréable. Je savais quelles n’avaient jamais vécu cela, puisque je les connais depuis leur naissance. Et pourtant…

Choix de vie

Les juments elles, sont restées immobiles, croupes au vent, protégeant leurs têtes des sauts d’eau qui s’abattaient sur elles. Attendant que la grêle qui frappait leurs corps, passe! Des fois, bougeant un peu sous les brassées de vent qui les secouaient.

Elles étaient ensembles, en plein milieu d’un pré, sans arbre ! Un choix délibéré. Un geste ancestrale de protection qu’elles adoptent, naturellement. Sous la tempête, elles se regroupent dans un espace le plus vide possible et attendent, calmement.

Et tous les chevaux du monde, font ainsi. Aucun cheval ne souhaite être dans une écurie ou sous … quoique soit quand la tempête s’exprime… Car sous un arbre ou dans une écurie … si la foudre tape… on ne peut pas partir … partir et s’en sortir…

Tout passe !

Les juments comptent sur elles et savent qu’il faut juste tenir… que la tempête passe, toujours ! C’est un joli message…. se dire que quoiqu’il arrive, les tempêtes passent !

Passer ce moment de tempête avec elles s’est avéré être un formidable moment de paix. A l’intérieur de nous, tout était calme, même si dehors tout semblait fou et instable! Nous étions connectées les unes aux autres et profondemment calmes.

Ce matin, le soleil arrive et on découvre en se levant que les chênes centenaires, tout près de la maison ont eu subit de gros dégâts. Des branches de 40 cm de diamètre, d’un bois dense et vigoureux, ont été « sciées » par le vent ! Eux aussi expriment que ce phénomène est extrêmement rare. En plus de 100 ans, ils n’avaient jamais subi de tels tourments. Cela nous rappelle que les aléas arrivent sans prévenir et qu’ils se précipent parfois. Que des proches qui semblaient solides peuvent eux aussi être frappés et touchés. Tout le monde subi des tempêtes !

Je suis reconnaissante que les dégâts ne soient pas plus lourds, ici. Car même si nous étions cette fois dans le couloir le plus violent, heureusement… personne ne se trouvait sous les branches quand elles ont du céder !

Les juments avaient bien raison de partir en « plein milieu de nul part », pour éviter les chocs !

Au petit jour, le calme est revenu et les branches tombées sont pour les vaches, nos voisines, un joli festin facile ! Il n’est même pas besoin de lever la tête pour avoir des feuilles fraiches à manger. Elles ont bravé les obstacles et ont enjambées les troncs coupants pour venir déguster…

Adaptabilité

Connaître son environnement, s’adapter à ce qui vient … et savoir profiter pleinement de l’instant… en sachant que les tempêtes passent toujours…. voilà ce que font naturellement tous les animaux. Et l’humain est un animal ! Nous avons en nous ces capacités de résilience. Il nous suffit  des fois … juste… de nous en rappeler et nous connecter à notre paix intérieure 😉

Les juments, elles, s’adaptent systématiquement à toutes les situations nouvelles. Une fois la tempête passée et les dernières branches tombées, elles sont venues explorer. D’habitude elles ne mangent pas de chêne… mais découvrir les senteurs et les goûts de ces branches généralement inaccessibles, était extrêmement tentant et amusant. Elles ont humé, se sont cachées et découvertes de part et d’autre de ces nouveaux objets, puis sont reparties vers de nouvelles aventures.

J’espère que vous allez tous bien 💖.

Bonne journée à vous 😘 🦄🦄🦄

Au cœur des juments – Accompagnement des personnes dans leur développement, facilité par des juments libres

www.aucoeurdesjuments.com

Séances individuelles et de groupes 3 à 6 personnes) pour les particuliers et les entreprises.

#resilience #instantpresent #passerlatempete #jumentslibres #aucoeurdesjuments

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Emplacement Chemin des Quelleries 45530 Sury-aux-Bois Téléphone 06 16 61 87 70 E-mail aucoeurdesjuments@gmail.com Heures Sur rendez-vous - Siret 85244048600011 - APE 7021Z - N° de déclaration d'activité d'organisme de formation : 24450373145
%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close